Bienvenue à St-George

Enseigne " Au Cavalier "

Cette célèbre enseigne, classée monument historique, a été forgée en 1827 par le citoyen BOVY. Coiffé d'un bicorne et monté sur un fougueux cheval blanc, le cavalier indique du doigt la route du Marchairuz, à pied, à cheval et ... en voiture.

Reconnue comme une des plus belles enseignes de Suisse, elle fut exposée en 1965 au Palais de Chaillot, à Paris. Consacrée en mai 1983 par les PTT, elle a fait l'objet d'un timbre Pro Patria et d'un sceau postal touristique.

 

La Glacière

La Glacière, une des plus renommées du Jura, est une grotte d'une profondeur de 25m, dans le fond de laquelle il est possible de trouver de la glace et de la neige toute l'année.

On y accède par une série d'échelles. Dans ses profondeur, il existe une arrière chambre à laquelle la glace donne quelque chose de féerique. Il est même possible de faire un peu de spéléologie en explorant les failles. C'est un paysage magnifique de stalactite et de stalagmites.

Au début du siècle, la Glacière était exploitée par une entreprise de Lausanne qui approvisionnait en glace les brasseries de la région. Les exploitants arrivaient avec leur attelage de chevaux, calaient les blocs de glace au frais dans la sciure et repartaient de nuit pour qu'elle fonde le moins possible.

 

La Roche à l'Eau Pendante

Même en cas d'extrême sécheresse, cette source d'une eau très fraîche ne tarit jamais. Son origine reste mystérieuse. La petite fontaine, grâce à son eau précieuse permet au promeneur de se désaltérer.

La Scierie ( Le Moulin )

Il ne faut pas manquer une petite visite au Moulin de St-George, et surtout à sa scie hydraulique. La première mention de cet établissement remonte à 1548. La scie hydraulique a été installée en 1816, au pied de deux étangs, dont l'eau est utilisée pour l'alimentation de l'énorme roue de 6,5m de diamètre. ce mode de faire est encore en fonction de nos jours.

Quelle merveille de voir toutes ces courroies, ces axes, ces poulies, ces manivelles et bielles qui entraînent les cadres de scies, au rythme de 112 va -et-vient par minute.

A l'étage on peut encore admirer un petit musée exposant et relatant les outils du bois d'autrefois, dont une batteuse à blé datant de 1914, dont les éléments mobiles fonctionnent également au moyen de la roue hydraulique.

Lors de la belle saison et en s'annonçant à l'avance ( groupes ), il est possible de voir toutes ces machines en mouvement. M.  Paul Monney Tél : 022 / 368.15.27

Pour les visite guidées, consulter le panneau d'affichage ou le mémento dans les journaux régionaux.

 

Le Four à Chaux

Il s'agit d'un ancien four à chaux vive, datant de 1852 et restauré en 1990.

Il a été utilisé jusqu'à la dernière guerre.

A cette époque, on y cuisait pendant 6 jours des pierres appropriées afin d'en faire de la chaux utilisée en lieu et place du ciment d'aujourd'hui.

La Roche du Ciel

C'est un point de vue magnifique sur le village, le Lac Léman et les Alpes.

C'est l'endroit idyllique où il fait bon rester à contempler la vue, y rêver et prendre un peu de repos avant de continuer la promenade.

Les Verriers

 

Entre 1698 et 1740, trois verreries ont existé sur la commune de St-George.
Ils se nommaient Faire-Maigre, Chouet, Enguel, Fleury, Golei, Le Coultre, Millenat, Roman, Meylan, Geney, Genou et vivaient à la Verrière.
On retrouve leurs noms et ceux de leurs enfants dans les registres d’état civil communal de St-Georges (à l’époque St-Georges avec «s»!) entre 1679 et 1740.

 

 

Pour tous renseignements complémentaires
 
 
Fritz Germain Tél. 022 368 12 20
ou
Jean-François Berseth Tél. 022 368 14 49

 

 

Retour au menu